Pour la 2ème partie de poules ils rencontraient les représentants du comité du Lot-et-Garonne. Le début de partie était plus accroché, l'adversaire faisant preuve de constance au point et au tir pendant que nos représentaient ne "jouaient pas ensemble", chacun manquant sa même alternativement. Ils parvenaient cependant à lâcher leurs adversaires et à l'emporter en 12 mènes grâce à une plus grande régularité en fin de partie alors que les joueurs du Sud-Ouest faiblissaient au tir et au point
Evolution du score : Annulé/4-0/4-1/4-4/5-4/8-4/Annulé/10-4/11-4/11-7/11-8/13-8.
 
Il est à noter que cette équipe du Lot-et-Garonne, conduite par Dubois Patrick, allait sortir des poules malgré tout et s'incliner le lendemain en ¼ de finales, ce qui souligne la performance des ponots.
 
Pour le 1/32ème de finale, le tirage au sort les opposait à l'équipe des Deux-Sèvres de Courtin Michel, en début d'après-midi. C'est sous un soleil de plomb, par une température caniculaire, que s'est déroulé cette partie. Changement de terrain surtout, on passe alors à une surface sableuse parsemée de quelques cailloux favorisant le tir devant, pour ne pas dire "la raffle". Ceci n'avantageait pas Raymond et Francis et dès les premières mènes la physionomie de la partie s'est dessinée. Mis à part un sursaut à la 2ème mène, leurs adversaires se sont détachés inexorablement pour mener 12 à 3 à la 8ème mène, malgré un changement tactique, Francis prenant le tir à la 6ème mène. On note quand même que « la médaille » a alors opéré un petit miracle, le milieu adverse manquant par deux fois la gagne sur un point à un mètre (2 fois trop court). 2ème changement tactique à la 9ème mène qui se conclut par une autre gagne manquée par le milieu adverse (tir trop "mou" sur deux boules collées, une des deux glisse et reste finalement au point, de justesse), 4 à 12. Cela semble fonctionner (et la médaille aussi) puisque nos représentants remontent à 10 à 12 à la 12ème mène. On croit alors la victoire possible, mais les démons du début de partie resurgissent et c'est les Deux-Sèvres qui s'imposent après 1h30 de jeu (à la fameuse 13ème mène !).
Evolution du score : 0-1/3-1/3-3/3-4/3-6/Annulé/3-9/3-12/4-12/6-12/8-12/10-12/10-13
Une belle prestation dans l'ensemble, qui laisse cependant bien des regrets.
 
Au final, ce sont les héraultais, COLL PATRICK, SCHNEITER PATRICK, PAILLARES SERGE de la Pétanque Mézoise, qui sont sacrés champions de France vétérans 2017.