Lors de cette finale, à l'issue des têtes-à-têtes, Metz a pris l'avantage en s'imposant 4 fois sur 6 grâce aux victoires de Nancy Barzin face à Nadine Magnus 13 à 9, Frédéric Machnik face à Romain Hidalgo 13 à 3, Damien Hureau face à Bruno Le Boursicaud 13 à 10 et Fabrice Riehl au bout du supsense face à Michel Loy 13 à 12.
Les metzins ont conservé leur avantage au moment des doublettes avec la victoire de Nancy Barzin - Jean-François Hemon (remplacé par Frédéric Machnik) face à Nadine Magnus - Pierrick Caillot (remplacé par Romain Hidalgo) 13 à 5. Heureusement, Michel Loy et Henri Lacroix ont maintenu la barque lyonnaise à flots en s'imposant face à Claudy Weibel - Fabrice Riehl 13 à 8.